Moteur de recherche en page d'accueil et des milliers de titres en archive

Viol, violeur, droit des femmes,
Maryland, législation anti-avortement,
délinquants sexuels, violeur, femme violée, NARAL pro choice. pro-choix

Retour à :  Plan du site - Entrée de M étéoPolitique - Science & obscurantisme - Obscurantisme et Ignorance

Dans plusieurs États des États-Unis,
un violeur peut demander la garde de l'enfant né de son crime

Situation difficile à imaginer lorsqu'elle se passe dans une société qui se dit du " Nouveau Monde", dont l'élite se targue d'être inspirée du " siècle des lumières" comme en témoignerait la qualité de ses universités, d'un pays qui tente par tous les moyens incluant la guerre à imposer ses vues démocratiques, économiques et sociales à l'ensemble des pays. 

En 2017, les États-Uniens sont incapables d'appliquer les grandes règles de justice sociale, puisqu'il leur faudrait faire disparaître les effets pervers du capitalisme qu'ils aiment bien pratiquer sans entrave.  Alors c'est toute la société qui s'engouffre dans le tunnel de l'obscurantisme.  La misogynie et les dogmes religieux ont encore une fois foulé au pied le droit légitime d'une femme de disposer de son corps.  Cette fois c'est dans l'État du Maryland que le vent de folie a soufflé. Pour la neuvième fois, une loi mettant fin au droit parental des hommes reconnus coupables de viol a été rejetée par les parlementaires.                                                                                                                                                             - JosPublic

 
Viol, violeur, droit des femmes,
Maryland, législation anti-avortement,
délinquants sexuels, violeur, femme violée, NARAL pro choice, pro-choix
Viol, violeur, droit des femmes,
Maryland, législation anti-avortement,
délinquants sexuels, violeur, femme violée, NARAL pro choice. pro-choix

On a du mal à y croire mais c’est pourtant le cas dans sept États américains.   La loi autorise un violeur à avoir des droits sur l'enfant né de l’agression qu'il a commise.   Dans le Maryland, mais aussi dans le Mississipi, le Nouveau-Mexique, le Wyoming, le Dakota du nord, le Minnesota et l’Alabama, la législation en vigueur permet aux hommes coupables de viol d’exercer des droits de visite, de garde ou même d'adoption.  

Un moyen de pression formidable que les délinquants sexuels n’hésitent pas à utiliser pour que leurs victimes retirent leur plainte.

Durant la semaine du 16 avril 2017, les parlementaires du Maryland ont bien failli retirer leurs droits parentaux aux violeurs.  

Mais selon le Baltimore Sun, les législateurs ne sont pas parvenus à se mettre d’accord à temps sur le texte final de la loi proposée par la politicienne Kathleen Dumais.  

Un texte destiné à protéger les droits des femmes victimes de viol qui n’a pas suscité l’adhésion du comité des lois, exclusivement masculin.  

Un état de fait qu’a regretté la sénatrice Cheryl Kagan auprès du Baltimore Sun.

« Bien que j’ai beaucoup de respect pour mes collègues (hommes), le fait de ne pas avoir de femmes au comité (qui fait passer ce type de loi) n’est pas très juste »
, a souligné la démocrate.

Les associations dénoncent une peine maximale.

« Si une femme choisitd’élever son enfant, cela signifie qu’elle aura des contacts avec son violeur pendant, au moins, les dix-huit prochaines années. L’agresseur peut également entraver la démarche d’adoption de la mère, et l’empêcher d’aller de l’avant si elle le souhaite. » dénonce le NARAL Pro-Choice Maryland, une association qui se bat pour le droit des femmes, citée par LCI.

Les victimes se retrouvent donc forcées de négocier avec leur bourreau, qui a les mêmes droits sur sa progéniture qu’un père divorcé.   Le violeur peut ainsi s’impliquer en toute légalité dans la vie de l’enfant et de sa mère et négocier la garde parentale en toute légalité.

Pour rappel, chaque année aux États-Unis, entre 17 000 et 32 000 enfants naissent des suites d'un viol.

 

Source: VSD de Prisma media pour Bertelsmann

Choix de photos, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Publication : 25 avril 2017

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

Des humoristes russes démasquent l'ignorance d'une sénatrice états-unienne militante anti-russe

 Concours de beauté pour fillettes voilées en Algérie
Le port du voile dénoncé par Nawal Al Saadawi

  Obscurantisme et Ignorance

Viol, violeur, droit des femmes,
Maryland, législation anti-avortement,
délinquants sexuels, violeur, femme violée, NARAL pro choice. pro-choix