Si vous avez lu des livres ou des films de science fiction le scénario ci-dessous vous sera familier : dans le secret de son laboratoire, un scientifique fou fabrique un virus particulièrement virulent, qui échappe à son créateur et décime l'humanité. Mais qui est Victor Frankenstein

La réalité n'a pas encore rattrapé la fiction, mais les lecteurs du quotidien britannique The Independent, ont dû avoir des frissons en découvrant la une de l'édition du 2 juillet 2014 : "Un scientifique recrée un virus qui a tué 500 000 personnes." ( 01 )

En cause, le Japonais Yoshihiro Kawaoka, chercheur en virologie à l'université du Wisconsin, aux États-Unis ayant fait une découverte qui n'avait pas été rendue publique avant les révélations de The Independent, mais qui aurait "horrifié" une partie des scientifiques devant lesquels Kawaoka a présenté ses conclusions au début de 2014.