Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Finance - Fiche Économie & Finance

Économie et Finance mondiales:
Analyses et Opinions

Ici en Page 4

Vers les Page 3 - Page 2 - Page 1

Ce qu'en disent les élus.es

Liste des auteurs et auteures:

ALLAIRE, Yvan

 ANGELIDES, Phil

AKULOV, Andrei

ATTALI, Jacques

AUBIN, Michel

BAKER, Dean

BEAUD, Michel

BÉLAND, Claude

BONDO, Eric

BONFOND, Olivier 

BONNER, Bill

BOWMAN, Joel

BRANCHE, Robert

BURROW, Sharan

CARON, Catherine

CHIASSON, Claude

CHITOUR, Chems Eddine

CHOMSKY, Noam

CHOSSUDOVSKY, Michel

COITEUX, Martin  

COLON, Michel

COURTEMANCHE, Gil

COUSINEAU, Sophie

DE SIEBENTHAL, François

DESROSIERS, Éric

DIOUF, Boucar

DODGE, David

DONTINGY Jr., Paul 

DUBUC, Jean-Guy

DUFOUR, Dany-Robert

DUFRESNE, Jacques

DUPAUL, Richard

DURAND, Denis

DUVAL, Jérôme

EL KAROUI, Nicole

ESCOBAR, Pepe

ETIEVANT, Guillaume

FALJAOUI, Amid

FERRY, Luc

FRIEDMAN, Thomas

FOSSEPREZ, Jean  

GADREY, Jean

GAGNÉ, Jean-Paul

 GAGNÉ, Jean-Simon

GALBRAITH, James K

GAUCHERAND, Claude

GEORGE, Susan

GIRALDEAU, Luc-Alain

GRANGER, Éric

GRIGNON, Paul

GUAINO, Henri

GUÉNOLÉ, Thomas

GUÖMUNDSSON, Einar Már 

HADJI, Charles

HERBERT, Bob

 JALIFE-RAHME, Alfredo

JEANTET, Thierry

JOFFRIN, Laurent

JORION, Paul 

KEMPF, Hervé

KERSLEY, Helen

KOUTOUZIS, Michel

KRUGMAN, Paul

KUMHOF, Michael

LALIBERTÉ, Michel

LATOUCHE, Serge

LAUZON,  Léo-Paul

LECLERC, François

LEGAULT, Josée

LEMAÎTRE, Frédéric

LÉVY, Maurice

LISÉE, Jean-François

LOUBIER, Yvan  

MARIS, Bernard

MAYOR, Marc

MICHAUD, Yves

ONFRAY, Michel

ORLOV, Dmitry

PASSET, René

PERRINEAU, Pascal

PERRY, Normand

PETRELLA, Riccardo

PIKETTY, Thomas

POMERLEAU, Jean-Claude

QUIGGIN, John

QUOTIDIEN DU PEUPLE

RANCIÈRE, Romain

RECLUS, Philippe

RIMBERT, Pierre

RIZZI, Andrea

ROCARD, Michel

ROBERTS, Paul Craig

ROGOFF, Kenneth

ROUBINI, Nouriel

SANSFAÇON, Jean-Robert

SARTON DU JONCHAY, Pierre

SPITZER, Eliot

STIGLITZ, Joseph E.

TAIBBI, Matthew-C.

TALEB, Nassim Nicholas

 TÉTREAULT, Jacques

TOMASI, Mgr Silvano

TOUSSAINT, Éric

TROUVÉ, Aurélie

TSIPRAS, Aléxis

TURNER, Adair

VAILLANCOURT, Claude

VENDIN, Eric

VOLCKER, Paul

WARDE, Ibrahim 

 

 30            Retour à la liste

 

Les États-Unis s’engagent dans des guerres économiques contre de nombreux « ennemis » dont le Canada

Les nouvelles sanctions états-uniennes ne sont pas seulement dirigées contre les pays mentionnés ci-dessus, mais contre toutes les entreprises et les nations qui coopèrent avec ces pays.  Il ne faut pas oublier qu'en même temps le traité de l'ALÉNA avec le Mexique et la Canada est dénoncé et que le partenariat transpacifique est annulé comme celui avec l'Europe.  Ces faits portent le nom mérité de "Guerre économique", pendant que les États-Unis sont vraiment en guerre, en Syrie, en Irak, au Yémen, en Colombie, au Mali et intervient activement au renversement de gouvernements démocratiquement élus comme en Turquie, en Jordanie, en Macédoine, en Ukraine, en Géorgie et au Venezuela.  Depuis la destruction des tours à New York (9/11) les interventions états-uniennes ont causé environ 2 millions de morts.  Encore quelques gestes téméraires et la baudruche implosera à la face de sa classe dirigeante, mais au détriment du peuple états-unien.

   29          Retour à la liste

 

Les États-Unis se cherchent un ennemi pour faire oublier que:
l'heure est à l'effondrement de la pyramide économique de l'Amérique du Nord

Dans la plupart des endroits que nous nous donnons la peine de regarder, nous pouvons observer un modèle récurrent : un phénomène atteint son maximum peu de temps avant de déclencher un déclin rapide ou régulier. Les drogués atteignent leur dosage maximum juste avant de faire une overdose. Les patients atteints d’obésité morbide atteignent leur poids maximal juste avant que leurs organes internes ne lâchent. La fièvre atteint son apogée avant qu’elle ne chute et que le patient récupère ou décède. L’eau monte à son plus haut niveau juste avant que le barrage ne cède. Les montages financiers pyramidaux atteignent leur pinacle avant de s’écrouler.

28      Retour à la liste

Riccardo PETRELLA

 

Contrer la spéculation financière, la guerre et la pauvreté

Comment peut-on aujourd’hui parler de maison commune lorsque 87 personnes possèdent à elles seules autant de richesse que la moitié la plus pauvre des habitants de la planète ? Il faut parler d’appauvrissement et non pas de pauvreté, d’appauvris et non pas de pauvres. Le XIXe siècle a été le siècle de la déclaration de l’illégalité de l’esclavage. Le XXIe siècle devra être le siècle de la déclaration de l’illégalité de la pauvreté.    Faisant appel à l’audace mondiale, Riccardo Petrella nous propose trois pistes : déclarer illégale la pauvreté, car l’exclusion est la plus grande violence faite à la dignité humaine; désarmer la guerre, cette négation de la vie et du vivre ensemble; mettre hors la loi la finance spéculative et prédatrice qui détruit sens et valeur.

 27           Retour à la liste

Alfredo JALIFE-RAHME

Basculement du monde, la déglobalisation serait-elle en marche ?

Pour le professeur Alfredo Jalife-Rahme, le principal géopoliticien latino-américain, la concomitance de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne et de l’entrée de l’Inde et du Pakistan dans l’Organisation de coopération de Shanghai marque le basculement du monde. Désormais, la déglobalisation serait en marche?

26        Retour à la liste

 

Sortie de l'Union Européenne pour l'Angleterre (Brexit).  La caste politique anglaise respectera-t-elle la volonté du peuple?

Les Britanniques ont fait un choix par référendum... mais quelles sont la vraie valeur et la signification de ce terme « Brexit » et du processus qu'il désigne ?   En France la caste politique n'avait pas respecté le résultat du référendum de 2008 et sa décision de joindre l'Union Européenne malgré l'opinion majoritaire des Français fut un coup de Jarnac à la démocratie.   Le contre-amiral français Claude Gaucherand nous éclaire de ses opinions sur le sujet. Résumé d'entrevue.

25     Retour à la liste

 

Du pétrole d'ici pour augmenter notre dette d'ici... Ici étant au Québec

À Gaspé, Pétrolia annonce fièrement que ses derniers tests de production, suite à un nettoyage de son puits de forage, lui permettent d’envisager une production de 43,5 barils de pétrole par jour. Wow! Quel potentiel!  Fière de son coup, la société nous informe aussi que ce forage aura coûté la modique somme de 7,5 millions de dollars.  Un court calcul nous amène rapidement à la conclusion qu’il faudra à Pétrolia environ 9,4 années de production sans arrêt, en ayant la possibilité de vendre son pétrole à 50 $ le baril, afin de payer la seule note de frais du forage.

 24      Retour à la liste

Michel ONFRAY
Philosophe et écrivain

 

Questions sur l'état d'esprit du premier ministre grec

Le philosophe Michel Onfray n'en revient pas. Il est déçu du premier ministre grec, Aléxis Tsipras.  Les questions qu'il se pose sont d'une pertinence surprenante pour nos politiciens québécois.  Surtout ceux et celles qui veulent faire l'indépendance du Québec.  Sans présumer qu'il n'y ait pas de plan b ou c dans leur stratégie face à un gouvernement fédéral qui refuserait de négocier après un référendum favorable à l'indépendance (et je ne suis pas assez naïf pour croire qu'ils le dévoileraient publiquement), je profite de l'occasion de cette chronique pour vous inviter à faire un parallèle entre les politiciens de la Grèce et du Québec qui convient la population à un grand projet de société.    J'aurais dit "état d'esprit ténu, État déchu", mais le philosophe se demande: à propos des politiciens de la Grèce: comment dit-on "minus habens" en grec ?

 23      Retour à la liste

François DE SIEBENTHAL
Économiste et banquier

Un banquier explique en 3 minutes: La création de la monnaie ou l'argent des banques

François de Siebenthal, économiste et banquier, explique comment fonctionne le système bancaire actuel et quelles sont ses origines dans une émission présentée par Leïla Delarive, qui avait pour thème « Les Suisses aiment-ils vraiment leurs banques ? ». Il y a même quelques mots sur le Canada.

17     Retour à la liste

Paul KRUGMAN
Économiste et Chroniqueur économique au New York Time

Tous les textes de Paul Krugman dans cette partie du site

 

  16  Retour à la liste

Guillaume ETIEVANT
Secrétaire général du Parti de Gauche (France)

 

Dette de la Grèce: Aléxis Tsipras ne capitule pas, il poursuit sa stratégie

Dans le cadre des négociation de la dette de la Grèce envers les créanciers européens et du Fonds monétaire internationale, le gouvernement grec a fait connaître ses propositions le 9 juillet 2015. Dès le lendemain matin, comme chaque fois depuis des semaines, la propagande médiatique se déchaîne : Tsipras aurait capitulé, cédé, renoncé etc.…Tout est fait pour humilier la Grèce. Pourtant, face à un véritable blocus financier visant à mettre le pays à genoux et sans autre rapport de force que son peuple, la Grèce résiste pied à pied. Les propositions comportent certes des concessions. Beaucoup sont d’ailleurs graduées dans le temps et conditionnelles à la situation économique. Mais l’essentiel est ailleurs : elles sont assorties d’une réforme fiscale qui taxe les hauts revenus et surtout d’une aide financière importante et d’un rééchelonnement de la dette.

 15            Retour à la liste

Aléxis TSIPRAS
Premier ministre de la Grèce

 

Les maux à mots d'Alexis Tsipras, Premier ministre de la Grèce

Un texte sans interprétation journalistique et un discours sans langue de bois, voilà qui rafraichit l'intellect. Dans le cadre de la crise économique en Grèce, il est temps de lire les mots de ceux qui combattent les maux des banquiers qui ont pris en otage le Conseil européen. Leur objectif semble être de détruire toute solidarité entre les personnes pour imposer leur plan d'action. Ce dernier contient tous les éléments pour transformer le citoyen en esclave du patronat, en consommateur et en prédateur envers ses semblables. L'équipe ministérielle d'Aléxis Tsipras à la tête d'une coalition de partis politiques grecs (Syriza-Anel) représentant les citoyens et citoyennes autant de Grèce que de partout en Europe qui veulent voir s'implanter une démocratie efficace et qui tient compte du bien commun. Ces politiciens et politiciennes tentent de remettre l'économie à sa place, parmi les autres outils du bien vivre ensemble

  12      Retour à la liste

Thomas PIKETTY
Économiste

Le célèbre économiste Thomas Piketty: "La dette publique est un faux problème"

Alors que le chômage atteint un record dans les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques OCDE, montrant l’inanité de la politique néolibérale, l’économiste Thomas Piketty rappelle que l’inégalité est au coeur du malaise actuel. Il pourfend les croissancistes. Et appelle à une refonte de la pensée économique pour prendre en compte « le capital naturel ». Une entrevue par le non moins célèbre journaliste-d'enquête Hervé Kempf.

14     Retour à la liste

L'économie états-unienne stagne derrière l'économie Chinoise

Le professeur Hu Angang de l’Université de Tsinghua en Chine est un ardent défenseur du système de crédit ou subvention public. Dans un article publié dans le numéro de mai-juin 2015 de la revue Foreign Affairs que publie le Council on Foreign Relations (CFR) de New York, Hu Angang réfute point par point les affirmations des « analystes » à propos de la future faillite et le "crash" inévitable de l’économie chinoise.

11    Retour à la liste

Boucar DIOUF
Humoriste, conteur, biologiste et animateur

Le PIB mesure tout, sauf ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue

L'unité de mesure la plus utilisée par les économistes traditionnels se nomme "Produit Intérieur Brut" ou PIB. De toutes les mesures c'est la plus détestable, car elle ne dit rien à propos de la vie, de ceux et celles qui vivent, du bonheur ou du malheur. Ce qui permet à des mercenaires de la calculette de se mettre au service de leurs bailleurs de fonds pour faire avaler au bon peuple des tas de sornettes que Boucar Diouf, le chroniqueur scientifique pourfend ici.

 13                                             Retour à la liste

Jean-Simon GAGNÉ

Passe-temps québécois: «faire chier les pauvres»

La chasse aux pauvres, ça mérite de figurer parmi les disciplines olympiques. Le sport se pratique depuis la nuit des temps. Et sa popularité ne se dément pas. Oui, quand il s'agit de presser le citron des pauvres, notre imagination ne connaît pas de limites. On peut compter sur nous pour écraser le moustique avec la chaise berçante, s'il le faut.

                         Retour à la liste

Pepe ESCOBAR
Journaliste brésilien

 

2015: perspectives peu reluisantes pour le dollar

Attachez votre ceinture, car 2015 promet d’être mouvementée, en mettant aux prises la Chine, la Russie et l’Iran, avec ce que j’ai nommé l’Empire du Chaos (États-Unis-d'Amérique). Attendez-vous à de nouvelles initiatives favorisant l’intégration eurasiatique et à la disparition progressive de la présence états-unienne en Eurasie. Nous assisterons à une interaction géostratégique complexe, qui sapera peu à peu l’hégémonie du dollar US, en tant que monnaie de réserve, et qui frappera par-dessus tout le pétrodollar.

10             Retour à la liste

Thomas FREIDMAN
Chroniqueur états-unien 

Tous les textes de Thomas Freidman sur cette partie du site

  • La Terre n’en peut plus. "La Grande Rupture", un livre de Paul Gilding. Une analyse de Thomas Freidman

  • Les trois bombes de notre époque

 

0231                                                      09                                       Retour à la liste

Robert BRANCHE
Conseil de direction

Peut-on être élu en parlant vrai ?

Suite au débat des chefs pour la campagne électorale printemps 2014, l'approche de Robert Branche est presque complètement occultée. Cette fois les élections se présentent au moment où plusieurs croient nous sommes en crise de civilisation. Si on a compris que la crise n'est pas uniquement Financière et ne fait que commencer, peut-on le dire ? Est-ce suicidaire d'exprimer publiquement ce que l’on pense ? Les personnes en politique sont-elles condamnées à la langue de bois ?

 08                                Retour à la liste

Joseph E. STIGLITZ
Prix Nobel d'économie 2001 et professeur d'économie à l'Université de Columbia USA

Tous les textes de Joseph E. Stiglitz sur cette partie du site

  • Sortir de la crise économique: l’austérité, quelle idée toxique!

  • Les crises de l'après-crise

  • La "révolution verte" et l'avidité des banquiers

 

 

 07                         Retour à la liste

J'aurais voulu être américain !

10 tableaux qui disent tout à propos de l'état de l'économie des États-Unis-d'Amérique. S'il fallait mesurer l'état de ce pays en tenant compte de toutes les prémisses dont tient compte l'ONU pour évaluer le bien-être des populations, nous découvririons que ce pays est non seulement en déficit démocratique et économique mais il est en faillite morale quant au rêve américain évoqué dans la constitution du pays.

 06                                Retour à la liste

Nous oublions souvent les diverses façons dont chaque individu peut contribuer au mieux-être de la société en général et à l'économie en particulier. Une étude réalisée par la New Economics Foundation de Grande-Bretagne a constaté que les préposés à l'entretien sanitaire dans les d’hôpitaux ont une plus grande valeur sociale et économique que les banquiers.

 05            Retour à la liste

Les dégâts d'un ouragan aideraient l'économie... vraiment ?

Peut-on croire vraiment que l'oeuvre destructrice d'un ouragan ou une tempête tropicale comme la récente Sandy aux États-Unis peuvent avoir un effet positif net pour l'économie?

 

 04                           Retour à la liste

Dany-Robert DUFOUR
Philosophe français, membre du Collège international de philosophie

La fin du grand récit libéral ou La dictature des actionnaires

Le philosophe revient sur la révolution psychique entraînée par le libéralisme La dictature des actionnaires: "Le récit qu’on nous a raconté fonctionne sur un principe faux. Les intérêts privés ne peuvent pas s’auto-organiser. Il était inéluctable qu’un système fondé sur un principe faux s’effondre un jour. Cela commence même à se savoir au niveau des plus hauts responsables!"

 

 03                    Retour à la liste

Êtes-vous prêt pour le grand basculement géopolitique et financier de 2012?

Voici un texte de prospective, une vision mesurée de ce qui se passera pour la suite de 2012. Il peut ainsi aider très concrètement le lecteur à se préparer aux changements appréhendés. Réduire le temps perdu à lire des articles sur des sujets qui sont déjà secondaires en terme d’impact sur le cours des événements. Avec depuis six ans, des taux de réussite variant entre 75% et 85%, cette anticipation annuelle est donc une aide à la décision particulièrement concrète pour les mois à venir.

02      Retour à la liste

Eric BONDO
Chroniqueur

Message aux saboteurs du Plateau Mont-Royal de Montréal

Je ne sais pas pour qui travaillent vraiment les Saboteurs. On en retrouve chez certains  commerçants, parmi les résidents ainsi que chez certains journalistes et chroniqueurs qui se font un plaisir à sentir de la merde partout alors qu’ils sont adossés à un port-o-let. Des gens qui veulent et pensent faire mal à l’administration Ferrandez, alors qu’en réalité, c’est d’abord à eux, ensuite à l’ensemble des commerçants du Plateau, qu’ils font un tort immense.

01      Retour à la liste

Pierre
SARTON DU JONCHAY

Économiste de la décision, anthropologie financière

 

Les marchands de monnaie et les États-Unis ont perdu la guerre financière. Histoire de la monnaie mondiale et de sa déchéance depuis 1944. Devrait-on reconvoquer l'équivalent de la conférence de Bretton Woods  ?

La fin du système financier fondé à Bretton Woods intervient symboliquement le 2 aout 2011. Les États-Unis ont reconnu qu’ils n’avaient pas et n’auront jamais les recettes fiscales suffisantes pour réaligner leur dette fédérale avec la croissance réelle des revenus des contribuables étatsuniens. Le néo-libéralisme marchand a perdu la guerre financière dans la crise des subprimes comme Hitler a perdu la deuxième guerre mondiale à Stalingrad. Ou bien il s’acharne jusqu’à la destruction totale, ou bien il reconnaît sa défaite pour épargner au monde des souffrances inutiles.

 22        Retour à la liste

Par James K GALBRAITH

«Pour contrer la crise financière et écologique: la planification»

Économiste américain hétérodoxe dénonce la mise en coupe réglée des États-Unis par une coalition de la droite et des grandes entreprises. Faire le ménage dans le monde des affaires et des finances. Modifier en profondeur les règles qui gèrent l'économie. Ajouter ou rétablir les lois et règlements qui protégeaient la population contre les cupides et voleurs. Renforcement des instances de contrôle et durcissement dans les sentences découlant de l'application des lois

 19    Retour à la liste

Matthew C. TAIBBI
Écrivain journaliste spécialisé en politique

 

Nous savons maintenant qui sont les responsables de la crise financière de 2007 à 20??

L'histoire cupide de la banque d'affaires Goldman Sachs. Depuis 2007, la Caisse de dépôt et placement du Québec, Conventry inc., la Banque nationale et bien d’autres joueurs friands de la loterie financière intriguent et nous interloquent. Pour mieux comprendre le fonctionnement du système de copinage, l’avidité des conseillers en placements, des agences de cotation et des banques, je vous propose d’étudier le cas de la banque d’affaires états-unienne Goldman Sachs. Vous découvrirez son histoire de trafic d’influences et ses lois financières calquées depuis décennies. Si il y a une banque responsable de la crise financière, la voilà!   - JosPublic

  20     Retour à la liste

par Thomas GUÉNOLÉ

 

La crise financière rendue compréhensible pour tous

Au delà de la langue de bois et du langage économiste en 17 cours chapitres. Vous pourriez choisir de n’acheter que ce que vous avez déjà les moyens de payer. Néanmoins, vous pouvez aussi emprunter de l’argent, par exemple à des proches mais plus généralement à une banque, pour acheter tout de suite ce qui ne serait dans vos moyens qu’au bout de plusieurs décennies d’épargne. Dès lors que cette possibilité existe, il est normal et humain de chercher à en bénéficier. De fait on peut affirmer que toute personne qui a la possibilité d’emprunter use, tôt ou tard, de cette possibilité....

 21     Retour à la liste

Nassim Nicholas TALEB

Revoir la philosophie des affaires

Les solutions et propositions pour ne plus jamais devoir a affronter une crise financière telle que celle de la Grande dépression de 1930 et la présente crise (2009-201?)

 

 18   Retour à la liste

 L’Argent Dette de Paul Grignon (Money as Debt FR)
Ce long métrage d’animation, dynamique et divertissant, de l’artiste et vidéographe
Paul Grignon, explique les effets magiques mais pervers du SYSTEME ACTUEL D’ARGENT-DETTE dans des termes compréhensibles pour tous.

Page 4 - vers:  Page 3 - Page 2 - Page 1

Retour à : Plan du site - Entrée de MétéoPolitique - Finance - Fiche Économie & Finance - Haut de page