MétéoPolitique

Moteur de recherche en page d'accueil

 
 

Retour à : Plan du site - MétéoPolitique - Science & Obscurantisme - Science & découvertes - Découvertes

Nettoyage de l'île de déchets de plastique dans l'océan Pacifique

Une technologie inventée et mise en pratique en trois étapes.  Lancée pour un test opérationnel en septembre 2018, retirée pour ajustement et reconception de certains éléments en janvier 2019 et finalement en place pour récupérer les déchets de plastique à l'automne 2019. 

Est-ce que la technologie va régler le problème des plastiques dans l'océan?  Bien sûr que non, il faudrait arrêter d'en produire, au moins en ralentir la production, mais les populations accepteront-elles de s'en passer.   Nous savons qu'il y a des alternatives aux sacs et contenants faits de plastique, il y a les biodégradables pas tous écologiques, il y a les plastiques faits avec des algues, mais là la science n'est pas encore capable d'en faire une production rencontrant la demande.  Il y a les bons vieux sacs en coton pourvu que le coton soit biologique, mais qui coûtent toujours les yeux d'la tête même en 2019.  Mais le plastique ce n'est pas que les sacs et contenants à liquides, il faut penser aux particules dans les textiles qui s'usent à chaque lavage et qui se rendent en partie à la mer. 

Ne boudons pas notre plaisir et espérons avec les concepteurs que d'ici cinq ans une grande partie de l'Île des déchets de plastiques flottant dans l'océan Pacifique sera recyclée.           - JosPublic

Le système 001 du projet de nettoyage des océans lors d’essais en mer
au large de la Californie avec le lanceur Maersk.

 

 

 

 
0001
 

Premier système de nettoyage des plastiques "Ocean" lancé à San Francisco

 
 

C'était le 10 septembre 2018 et le premier système au monde de nettoyage des océans à grande échelle a été lancé de San Francisco vers un endroit au large de la Californie, où il a été soumis à des tests avant son déploiement sur le Vortex de déchets du Pacifique nord (Great Pacific Garbage Patch).

Si tout se passe comme prévu, le système, développé par l'association néerlandaise à but non lucratif The Ocean Cleanup , sera le premier d'une soixantaine de systèmes centrés sur le Vortex de déchets au cours des deux prochaines années.  La flotte serait suffisante pour éliminer la moitié du plastique, de cette île témoin de notre insensibilité à la pollution, dans un délai de cinq ans.

Le premier système de nettoyage, baptisé Système 001, fut remorqué depuis la baie de San Francisco par le navire Maersk Launcher, qui a été mis à la disposition du projet par A.P. Moller-Maersk etDeepGreen, son titulaire actuel.

Boyan Slat
Lors du lancement le 10 septembre 2018

Il fut en opération à 240 milles marins au large pour un essai de deux semaines avant de poursuivre son voyage vers le vortex de déchets, situé à 1 200 milles marins au large des côtes états-uniennes, pour commencer le nettoyage.

Des centaines de tests sur modèles réduits, une série de prototypes, des expéditions de recherche et de multiples itérations ont permis à The Ocean Cleanup d’avoir suffisamment confiance en sa technologie pour lancer son premier système de nettoyage à grande échelle.

Le système 001 consiste en une barrière flottante en forme de U de 600 mètres de long avec une jupe de trois mètres attachée dessous.  Le système est conçu pour être propulsé par le vent et les vagues, ce qui lui permet de capturer et de concentrer de manière passive les débris de plastique se trouvant devant lui. 

En raison de leur forme, les débris seront acheminés au centre du système.  Se déplaçant légèrement plus rapidement que le plastique, le système agira comme un Pac-Man géant, parcourant la surface de l'océan.

Le système sera déployé dans le vortex de déchets du Pacifique Nord, la plus grande zone d’accumulation de plastiques océaniques au monde.   Situé à mi-chemin entre Hawaii et la Californie, le patch contient environ 1 800 milliards de morceaux de plastique et couvre une superficie deux fois plus grande que le l' État du Texas.

Ocean Cleanup avait prévu que le premier plastique serait collecté et rendu à terre dans les 6 mois suivant son déploiement et cela s'est avéré.  Ce sera la première fois que du plastique flottant librement aura été collecté avec succès en mer.  Après avoir retourné le plastique à terre, Ocean Cleanup a prévu de recycler le matériau en produits et d’utiliser le produit de la vente pour financer les opérations de nettoyage.

Le projet de nettoyage des océans: voici comment fonctionne le système
En anglais avec sous-titres en français 2 minutes 32 secondes - Explications par dessin animé

 

Bien que l'objectif principal du système 001 soit de prouver la technologie et de lancer le nettoyage, un objectif secondaire est de collecter des données de performances pour améliorer la conception des futurs déploiements. 

Par conséquent, le système est équipé de capteurs, de caméras et de feux de navigation connectés au satellite et à l'énergie solaire, qui permettent de communiquer la position du système 001 au trafic maritime de passage et permettent une surveillance étendue du système et de l'environnement.

Après la livraison du système au vortex de déchets, le Maersk Launcher est resté actif comme plateforme d’observation pendant plusieurs semaines.

 

«

Maersk contribue à la protection de l'environnement océanique grâce à nos activités durables, tant océaniques que terrestres.  En tant qu'opérateur maritime responsable, nous nous engageons à faire en sorte que les océans restent un environnement sain pour les générations à venir.  Nous sommes donc très heureux de contribuer avec The Ocean Cleanup avec des services et du matériel
                   - Claus V. Hemmingsen
                                                                       vice-président directeur de A.P. Moller-Maersk
                                                            et directeur général de la division Energie
.

»

- Boyan Slat                                                    fondateur et PDG de The Ocean Cleanup

«

Je suis extrêmement reconnaissant du formidable soutien que nous avons reçu ces dernières années de la part de personnes du monde entier, ce qui nous a permis de développer, tester et lancer un système susceptible de commencer à atténuer ce désastre écologique. Cela me rend confiant que, si nous parvenons à faire fonctionner la technologie, le nettoyage aura lieu.

»

Slat a eu l'idée du système de nettoyage en 2013 alors qu'il n'avait que 20 ans et étudiait en ingénierie aérospatiale à la TU Delft aux Pays-Bas.

 Lors du lancement du premier système, Slat a ajouté:

 
«

  Le lancement d’aujourd’hui est une étape importante, mais la véritable célébration aura lieu une fois que les premiers plastiques seront rentrés à terre.  Depuis 60 ans, l’humanité met du plastique dans les océans; à partir de ce jour, nous le reprenons.

»
 

En cas de succès et dépendant des fonds disponibles, The Ocean Cleanup a pour ambition de passer à une flotte d’environ 60 systèmes centrés sur le vortex de déchets du Pacifique au cours des deux prochaines années - et ce n’est peut-être qu’un début.

L’objectif ultime de Ocean Cleanup est de réduire la quantité de plastique dans les océans du monde d’au moins 90% d’ici 2040.

Note de JosPublic :  Par contre le marché du plastique usagé n'est pas discuté publiquement, est-ce que la demande est là?  Pourront-ils écouler tout le plastique ramassé?  Ce sont des questions qui restent en suspend pour nous, par contre nous devons croire que cette démarche n'a pas été lancée sans s'assurer du financement pour sa pérennité.

0002
 

Un problème structurel oblige le système de nettoyage en forme de U à laisser le grand dépotoir du Pacifique, mais son retour est prévu pour 2019
4 janvier 2019

 

Le Maersk Avenger navigue sous le pont Golden Gate Bridge avec le «Système 001» en remorque

 

Le système de nettoyage en forme de U qui a été déployé sur le vortex de déchets du Pacifique à l'automne 2018 est ramené au port pour y être réparé en raison d’un «dysfonctionnement structurel» du système, a annoncé la société à l’origine du projet.

Boyan Slat, fondateur et chef de la direction de The Ocean Cleanup Project, a déclaré que les équipages avaient découvert qu'un tronçon de 18 mètres du système 001 s'était détaché, ce qui nécessitait que l'ensemble du système soit remorqué au port pour réparation. et mis à niveau plus tôt que prévu.

La section principale de 580 mètres et la section d'extrémité de 18 mètres seraient parfaitement stables.  Le système 001 a maintenant été ouvert en toute sécurité et reconnecté au Maersk Transporter, qui a commencé le remorquage vers les États-Unis.

Malgré les premiers problèmes de performances, qu'il a ouvertement détaillés dans un article sur son blog publié en novembre 2018, Slat admet que bien que décevant, le système revient au port avec des téraoctets de données qui seront utilisées pour effectuer des mises à niveau afin que le système puisse reprendre son travail en 2019.

Le Maersk Transporter transporte également environ 2 000 kg de plastique récupéré au cours des dernières semaines grâce à une combinaison du système de nettoyage et de la pêche au filet fantôme.  À titre de comparaison, note Slat, System 001 devrait récolter 1000 kg par semaine.

 

Le système 001 est notre premier système et nous avions prévu de tirer beaucoup de leçons de cette nouvelle technologie. Au cours des quatre mois de déploiement, les défis auxquels nous avons été confrontés nous ont permis de mieux comprendre l'environnement du Vortex de déchets du Pacifique et de comprendre le comportement de notre système. Les trois équipes ont collecté des quantités incroyables de données que nous utilisons maintenant pour améliorer la conception de notre technologie. Le système 001 a été ramené au port, mais nous reviendrons au correctif avec une conception améliorée dans les mois à venir. Publiée le 28 février 2019

«Même si nous aurions aimé terminer l'année sur une note plus positive, nous pensons que ces problèmes de jeunesse sont résolus et que le nettoyage du vortex de déchets sera opérationnel en 2019.  Le fait que le système de nettoyage s'oriente sous le vent, est capable de bien suivre les vagues et de capter et de concentrer le plastique nous donne confiance dans la technologie », écrit Slat.

0003
 

Un grand système de nettoyage des océans collecte désormais du plastique dans le grand dépotoir du Pacifique
3 octobre 2019

 
 

Après une année d’essais, la société à l’origine du premier système de nettoyage d’océan à grande échelle au monde déclare que ce système capture et collecte efficacement le plastique dans le vortex de déchets de l'océan Pacifique.

Lancé à Vancouver en juin, le système 001 / B est la deuxième tentative de The Ocean Cleanup de prouver son concept de collecte des déchets dans le vortex, la plus grande zone d’accumulation de plastique dans les océans du monde.

Capture d'un filet fantôme

La société a annoncé que le système fonctionnait désormais comme prévu.

En plus de collecter des débris de plastique visibles il collecte aussi des filets fantômes.
Associés à la pêche commerciale qui ne prend pas le temps de récupérer ses filets de pêche lorsqu'ils se détachent. C'est dans les filets de pêche coupé de leur navire que s'empêtrent les poissons petits et gros.

Le système a également réussi à capturer des micros plastiques aussi petits que 1 millimètre, un exploit que la société a déclaré avoir été agréablement surprise de réaliser.

Le concept du premier système de nettoyage, qui utilise les forces naturelles de l’environnement pour capturer le plastique et d’autres débris de mer à la surface ou près de la surface, a été présenté pour la première fois par Boyan Slat  lors d’une conférence TEDx en octobre 2012.

Une fois collecté, le plastique est renvoyé à terre pour être recyclé.

«Après avoir commencé ce voyage il y a sept ans, cette première année d'essais dans un environnement impardonnable en haute mer indique clairement que notre vision est réalisable et que le début de notre mission visant à débarrasser l'océan des déchets plastiques qui se sont accumulés pendant des décennies, est à notre portée », a déclaré Boyan Slat.

«Notre équipe est restée ferme dans sa détermination à résoudre d’immenses défis techniques pour arriver à ce stade», a ajouté Slat.   "Bien que nous ayons encore beaucoup de travail à faire, je suis éternellement reconnaissant pour l’engagement et le dévouement de l’équipe à la mission et j’attends avec impatience de poursuivre la prochaine phase de développement."

Avec le succès rapide du système 001 / B, The Ocean Cleanup a annoncé le lancement de la conception de son prochain système de nettoyage des océans, le système 002; un système de nettoyage à grande échelle qui conservera le plastique collecté pendant de longues périodes.

Ocean Cleanup a pour objectif à long terme de déployer des dizaines de systèmes dans le vortex de déchets de l'océan Pacifique au cours des prochaines années.

En cas de succès, la flotte pourrait suffire à éliminer la moitié des quelque 2 000 milliards de pièces de plastique flottant sur la mer ou à proximité de la surface de l'océan Pacifique en seulement cinq ans.

Source: gCaptain pour John Konrad

Choix de photos, collection de textes, mise en page, références et titrage par : JosPublic
Mise à jour le 6 octobre 2019

Ci-dessous: des textes en lien direct avec le sujet:

  Des algues et d'autres éléments du vivant pour remplacer le plastique !

  Pourquoi les vérités scientifiques peinent à s’imposer dans les cerveaux?

Science & Découvertes  

Retour à : Plan du site - M étéoPolitique - Obscurantisme - Science & découvertes - Découvertes - Haut de page