Retour à  : Plan du site - Accueil de MétéoPolitique - Société - Fiche Consommation

Analyses & Opinions
à propos de la Consommation

29  Retour à la liste

 

Le prix d'achat de votre auto comprend le coût de millions d'invendus qui rouillent sur place!

Depuis quelques années, on nous raconte le déclin du marché automobile, du moins pour l’Europe, ainsi qu’en Amérique du nord, qui a connu sa période de crise, dont elle est sortie … elle ! Quoiqu’il en soit, les constructeurs ont … construit. Mais n’ont pas forcément vendu ! Ce sont des milliers de voitures qui se sont retrouvées invendues … Si si, regardez …!

28

Obligé de consommer, sur ordre de votre cerveau manipulé

Le neuromarketing en publicité prendra-t-il le contrôle de votre cerveau? L'alliance des technologies numériques et médicales révèle avec précision ce qui trotte dans le cerveau des consommateurs. Les marques n'aiment pas l'avouer, mais elles sont accros à cette arme de séduction massive.

17       Retour à la liste

 

Un cadre d'Amazon.com vide son sac!

À travers la planète, aucun cadre ou ex-cadre ne s’est jamais exprimé sur son expérience à l’intérieur de la firme. Ingénieur de quarante-cinq ans, dont plus d’une décennie comme cadre dans l’industrie plastique puis automobile, Ben Sihamdi a travaillé jusqu’à l'été 2013 comme manager dans l’entrepôt logistique de la multinationale états-unienne de Saran (Loiret en France). Il témoigne des pratiques internes du groupe.

16        Retour à la liste

 

Les lutins de Noël chez Amazon.com

La plateforme de vente en ligne Amazon réalise 70 % de son chiffre d'affaires pendant la période des fêtes de fin d'année. Pour faire face à l'explosion de commandes passées en un clic à l'approche de Noël, la multinationale recrute des centaines d'employés.es temporaires pour renforcer ses équipes de travailleurs pauvres. Ce sont eux que JosPublic qualifie de lutins de Noël. Entretien avec le journaliste-écrivain Jean-Baptiste Malet qui s'est infiltré chez Amazon.com en tant que travailleur "lutin temporaires du temps des fêtes". Ce qu'il a trouvé s'applique dans tous les pays où Amazon.com fait des affaires.

15      Retour à la liste

 

Des aliments artificiels : pour nourrir tous les humains ou une utopie alimentaire ?

Principale source de protéines animales pour l’homme, l’élevage fait l’objet de nombreuses critiques. La « production » d’animaux coûte plus à la planète que celle des végétaux.  On sait que la viande peut être porteuse de nombreuses substances toxiques ou contaminantes et qu’elle est suspectée d’augmenter les risques de cancer. Sans compter les conditions de vie souvent décriées des animaux destinés à l’abattage. Face à toutes ces préoccupations, les nouveaux écocitoyens du monde pourraient aussi être amenés à se tourner vers une viande entièrement produite en laboratoire. Est-ce possible ou une lubie d'amateurs de science-fiction à la Star Trek?

13     Retour à la liste

André Beauchamp
Conseiller en
consultation publique

Nous ne sommes pas nés pour magasiner

Le centre commercial est l’institution sacrée à travers laquelle nous appartenons désormais à la société, écrit André Beauchamp. Nous pensons vivre dans une société séculière et purement rationnelle. Nous vivons dans une société sacrale, mais dont le sacré est camouflé derrière la rationalité marchande.

 

12Retour à la liste

Un publicitaire et un politicologue nous parlent-ils de publicité d'endettement ou de nous ?

Le taux d'endettement des ménages canadiens ne cesse d'augmenter. Plus de 4.6% par rapport au même trimestre l'an dernier, soit désormais 163% du revenu disponible, excluant l'endettement hypothécaire. Quel est le rôle de la publicité dans ces faits?

11Retour à la liste

Dix compagnies contrôlent votre consommation domestique: l'illusion du choix

C’est sûr qu’un livre intitulé : « On veut votre bien et on l’aura : la dangereuse efficacité du marketing», ne pouvait pas faire autrement qu’attirer l'attention. D’autant plus que l’initiateur de l’ouvrage est une figure connue dans le milieu du marketing, à savoir Jacques Nantel, professeur titulaire à HEC Montréal, et qu’il co-signe ce livre avec la journaliste Ariane Krol, éditorialiste chez les médias Gesca de Power Corporation of Canada

10Retour à la liste

Sans que vous le sachiez, vos hambourgeois ou hamburgers et votre boeuf ou steak haché contiennent des carcasses et abats en glu rose

Aliments manufacturés pour restaurants et grande chaînes d'alimentation. Hamburgers in vitro, fromages de synthèse, glu de porc, vache ou poisson transgénique… Le tout agrémenté d’une bonne pincée de chimie. L’industrie agroalimentaire multiplie les expérimentations, et commence à inonder le marché de ces nouveaux produits, davantage fabriqués en usines ou en labos que dans les champs

09Retour à la liste

Romain DUBÉ
Producteur d'agneaux biologiques

Message aux organisateurs et organisatrices des fêtes de la Saint-Jean. Une fête nationale sans produit québécois, c'est quoi?

Ce texte a été rédigé au lendemain de la Fête nationale du Québec, le 25 juin 2011. Compte tenu de sa pertinence et de l’influence qu’il peut avoir sur l’organisation des festivités de 2012 et des années subséquentes, l’auteur a décidé de le faire circuler à plus grande échelle

 

08  Retour à la liste

Heidemarie SCHWERMER
Commerçante

Mener une belle vie sans dépendre de l'argent ?

Une allemande âgée de 69 ans vit depuis 15 ans sans dépenser d'argent. C'est l'histoire d'une utopie qui est devenue réalité.

 

07  Retour à la liste

Bernard STIEGLER 
Philosophe

« Le marketing détruit tous les outils du savoir »

Un entretien avec le philosophe Bernard Stiegler. Il dirige l’Institut de recherche et d’innovation et a cofondé l’association Ars Industrialis. Face à la domination du marketing et à l’hégémonie du capitalisme financier, qui font régresser nos sociétés, il est urgent, pour Stiegler, de changer de modèle : passer d’une société de consommation à une économie de la contribution, qui aurait pour pilier la révolution numérique.

Un GPS intégré à votre panier d'épicerie

La géolocalisation débarque au supermarché, raconte Martin Lindstrom dans un article de la Harvard Business Review après une visite du département recherche d'un des plus grands producteurs de paniers d'épicerie (caddies ou chariots)

 

  05  Retour à la liste

Voter avec ses achats, un geste de plus en plus populaire

Le virage éthique des consommateurs. De plus en plus nombreuses sont les entreprises qui se mettent en mode écolo. Elles visent en plein dans le mille. Une vaste étude menée par Statistique Canada auprès de 18 500 répondants confirme que les consommateurs, depuis le début de la décennie, encouragent la consommation éthique dans des proportions jamais atteintes auparavant

 04    Retour à la liste

Laure WARIDEL
ecosociologue

 

Voter trois fois par jour. L’envers de l’assiette et quelques idées pour la remettre à l'endroit. Un livre de Laure Waridel

« Ce livre est un appel à faire des liens entre ce qu'on mange et les gens qui habitent l'autre bout de la planète et qui cultivent ce qu'on met dans notre assiette, mais aussi avec des gens d'ici qui ne sont pas suffisamment payés, tant dans les épiceries que dans les fermes. Les agriculteurs subissent un stress énorme ", raconte-t-elle en faisant référence au taux de suicide accablant chez les agriculteurs. Les pratiques doivent être améliorées dans le secteur agricole, mais il faut qu'on les épaule là-dedans, en essayant de transformer les choses positivement. Comme j'aime souvent dire : il faut plusieurs "David" contre "Goliath"! »

 

Vivez, consommez, prospérez...!

Un documentaire du réalisateur-producteur Gene Brockhoff qui pose évidemment les bonnes questions sur l'impitoyable société de consommation dans laquelle nous sommes empêtrés. Consommation, vide de l’existence, matraquage publicitaire, pic du pétrole, nécessaire décroissance de la consommation et changement individuel : ne ratez pas ce documentaire percutant qui est un condensé de bon sens d’objecteur de croissance. Un bémol, l’absence de débouché sur la nécessaire mobilisation politique. Gageons que ça sera pour la prochaine fois.

  02  Retour à la liste

Paul ARIÈS
Politologue et écrivain

La décroissance « Nous sommes dans une utopie pratique »

Paul Ariès est considéré par beaucoup comme un « gourou ». L'idéologue de la décroissance a longtemps prêché dans le désert, mais la crise a donné à son discours un nouvel écho, qui lui vaut d'être invité à débattre par Europe écologie, ou de faire une (modeste) apparition sur les plateaux de télévision. Rue89 l'a interrogé sur sa vision, et sa stratégie, notamment en vue d'une possible candidature « décroissante » en 2012

 01    Retour à la liste

Hubert PROLONGEAU
Reporter, journaliste et écrivain

La belle vie des décroissants

La simplicité volontaire en France. Mouvement - Un monde en marge - Vécu personnel et références québécoises

 

Retour à la liste

Consommation, mode de vie, Simplicité volontaire, Décroissance, achat, Consommation à tout prix. Consommation, mode de vie, Simplicité volontaire, Décroissance, achat, Consommation à tout prix. Consommation, mode de vie, Simplicité volontaire, Décroissance, achat, Consommation à tout prix